Ténérife - Les Canaries

1 | (actualisé le ) par Jocelyne

Mardi 11 décembre 2018

SANTA CRUZ DE TENERIFE
Elle est la capitale des Canaries occidentales. Cette ville mélange à la fois un côté moderne avec ses magasins et ses immeubles récents et un coté vieille ville pleine d’authenticité avec ses maisons aux couleurs vives.

Sur les photos prises en quittant Ténérife, nous pouvons voir l’auditorium à l’architecture contemporaine espagnole, le Palmetum et une vue de la ville et du port.

Nous avons loué une voiture pour trois jours car il faut au moins ça pour visiter les 4 coins si différents de l’île.

À quelques minutes en voiture, nous voilà partis visiter le Parc rural d’Anaga qui occupe une grande partie du massif montagneux (14 500 hectares) situé à l’extrémité nord-est de l’île et comprenant les communes de La Laguna, Santa Cruz de Tenerife et Tegueste.

A ne pas manquer le point de vue du haut du "Mirador de la Cruz del Carmen".

Cette région possède les paysages sauvages et verdoyants. Ses hautes montagnes, qui culminent à plus de 1000 m, forment une barrière naturelle qui arrêtent les nuages. Si le versant nord est humide, le versant sud est quand à lui beaucoup plus sec. Le paysage change constamment en fonction de l’altitude et de l’exposition.

Le lendemain, nous avons pris la journée pour visiter le Parc national du Teide qui se situe au centre de l’île, à une altitude moyenne de 2 000 mètres, et son sommet constitue le point culminant de l’Espagne, avec ses 3 718 mètres de haut. Il s’étend sur près de 19 000 hectares, ce qui en fait le plus grand et le plus vieux de tous les parcs des Canaries. Malheureusement le jour où nous y étions le vent soufflait à 75 km/h et le téléphérique était fermé. Mais même à 3000 m la vue est fabuleuse et la température bien fraîche.

En redescendant, nous sommes passé à Garachico, ville aux milliers de plants de bananes, aussi belles que bonnes !
D’ailleurs, nous avons fait le plein de fruits et légumes : papayes, goyaves, chouchoutes, carottes, pommes de terre, citrons, tomates énormes, pommes etc...

Comment vous faire découvrir tous ces cônes, coulées, grottes par dizaine, des paysages si différents de km en km... toutes les photos ne suffisent pas, il faut y aller !