L’Ile de Lanzarote

1 | (actualisé le ) par Jocelyne

Mardi 4 décembre 2018

Après une petite journée de mer, nous sommes à Arrecife. En arrivant du coté nord, la ville est très industrialisée, usines, grues, cheminées crachant, éoliennes.

Le fort Saint-Joseph et ses chevaux marquent l’entrée de la marina.

Très jolie marina, très propre, avec déjà un air de Noël.

Jeudi 6 décembre 2018

Nous avons loué une voiture pour visiter l’île. Nous avons commencé par la Montaña del Fuego dans le « parque nacional de Timanfaya » à l’ouest de l’île.
Ce parc se visite exclusivement en bus, sans possibilité de descendre. Les Montagnes de Feu ou Timanfaya font partie d’une vaste zone affectée par les éruptions volcaniques qui ont eu lieu à Lanzarote entre 1730 et 1736 et par la suite en 1824. Ce long processus d’éruption a changé radicalement la morphologie de l’ïle. Un quart de sa surface a pratiquement été ensevelie sous une épaisse couverture de lave et de cendres.

Nous avons ensuite visité la « Fundacion CESAR MANRIQUE » artiste peintre – sculpteur né à Arrecife. La Fondation est installée dans la maison de l’artiste sur un terrain de 30 000 m² qui s’étend sur une coulée de lave produite par les éruptions volcaniques qui se sont produites sur l’ïle. Elle a été construite dans cinq grandes bulles volcaniques-naturelles que l’artiste à aménagées et reliées par de petits couloirs percés dans le basalte de la coulée de lave.